vendredi 31 mai 2013

Réalisation du mandala à Nantes par les moines de Sera Mey : voir les vidéos

Si vous voulez voir la réalisation et la consécration du mandala d'Avalokita au Salon Maudit de Nantes du 22 au 26 mai 2013, voici le lien pour visualiser les vidéos , cliquez ici.

lundi 27 mai 2013

Comment éroder l'ego dans la vie quotidienne ? "La voie zen" de Myokyo Ni est une réponse

Dans son livre : La Voie Zen - de la vie au monastère à la "vie quotidienne", Myokyo Ni nous explique comment le style de vie dans un monastère zen vient à bout de l'ego et nous guide pour nous en libérer dans la vie laïque.

Tout d'abord, elle fait l'observation suivante : "Bien que la vie du moine soit plus dure que la notre, une fois qu'il est installé, elle devient bientôt routine, interrompue comme toute routine par les débordements émotionnels, les résistances contre "ce qui ne me convient pas". "
A ce stade, il n'y a plus de grandes différences entre notre vie et celle du moine. Sauf que ce dernier doit respecter une discipline : il ne peut céder à ses débordements ni se laisser emporter par eux, il doit accomplir ses tâches quotidiennes dignement.

Considérer les tâches quotidiennes comme une corvée ou une pratique est un choix personnel et nous pouvons décider de prendre toute notre vie quotidienne comme l'occasion de pratiquer pour dissoudre l’ego.

Comment ? en acceptant d'endurer les turbulences émotionnelles sans les refouler, mais en les regardant en face, et sans non plus les laisser sortir. Il s'agit de "ravaler sa salive" et de continuer ses activités en les contenant, en les supportant.

Le secret de cette discipline c'est cela : "ne pas laisser éclater ni  réprimer" les émotions avec toute notre" bonne volonté". Cette énergie produite pas les émotions va alors brûler l’ego et purifier le coeur-esprit, par l'intermédiaire de l'observation avec la lumière de la pleine conscience.

Ce n'est pas une pratique facile, mais elle me semble incontournable si l'on veut progresser vers l'Eveil : apprendre à être totalement ouvert et conscient de nos perturbations émotionnelles tout en continuant à agir calmement.

Il y a encore beaucoup de trésors à découvrir dans cet excellent livre.


samedi 25 mai 2013

Le souhait des 4 incommensurables

Chers lecteurs, en ce jour du Vesak, Voie Éveillée du Coeur souhaite que la prière des 4 incommensurables se réalise pour tous les êtres  :

Que tous les êtres trouvent le bonheur et les causes du bonheur (Bienveillance - Maitrī *- Mettā**) 

Que tous les êtres soient libérés de la souffrance et des causes de la souffrance (Compassion - Karuna) 

Que tous les êtres trouvent la joie exempte de souffrance (Joie sympathisante - Muditā) 

Que tous les êtres demeurent égaux et en paix quels que soient les événements, bons ou mauvais, qu'ils soient libres de partialité, d'attachement et d'aversion (
Équanimité, ou Détachement Upekṣā* ou Upekkhā*)

* : sanskrit  ** : pali (si absence d'* : c'est le même mot en sanskrit et en pali)

lundi 20 mai 2013

Petites et grandes histoires bouddhistes : une nouvelle page qui commence avec le "stupide" Mokelu

Le "stupide " Mokelu  - Guo Zheng
A Moroco, en Inde, environ 500 moines vivaient dans un temple situé à une dizaine de kilomètres de la ville. Ils étaient tous strictement qualifiés de Picchu. Parmi eux, il y avait un moine plus âgé appelé Mokelu qui était connu pour sa "stupidité. " Peu importe les efforts déployés pour lui apprendre quelque chose, il ne comprenait toujours pas. Il ne pouvait même pas réciter un seul proverbe Zen. Donc les 500 Picchu le regardaient de haut. Personne n’aimait être avec lui et Mokelu était donc une personne solitaire.

Un jour, le roi envoya des émissaires pour inviter tous les moines à son palais. Mokelu avait honte de sa stupidité. Il avait peur de se joindre au rassemblement. Après que tout le monde soit parti, il se sentit très triste. Il trouva une corde, alla sous un grand arbre et voulait mettre fin à sa vie. A ce moment, le solennel Bouddha apparut en face de lui et le gronda sérieusement, "Mokelu, au lieu de te cultiver diligemment et de découvrir tes lacunes, tu es en train de faire une chose si stupide.


Pour lire la suite, cliquez ici.


vendredi 17 mai 2013

La prière dans le bouddhisme

La prière dans le bouddhisme par Jean-François Gantois

"....Dans le bouddhisme, il n’y a ni Dieu créateur ni dieux au sens des religions polythéistes. A qui peut donc s’adresser la prière ? La formule « jusque soit atteint le cœur de l’éveil » suggère une réponse extraordinaire : à soi ! Mais le bouddhisme affirme l’anatman, l’absence de soi, d’âme, de tout principe spirituel permanent et stable ou éternel. Toutefois, les êtres, même le plus chétif insecte ou le démon le plus nuisible, possèdent la nature de bouddha et sont appelés à la réaliser. S’ils ne la possédaient pas, d’ailleurs, comment pourraient-ils jamais l’atteindre ?

L’orant, ou plutôt le méditant, prend refuge en sa propre nature de bouddha, état indéfinissable car au-delà de toute conception, état suprapersonnel transcendant le un et le multiple. ...."


Pour lire la suite, cliquez ici.





Sagesses Bouddhistes - 2012.07.29 - La Place de la prière dans le Bouddhisme

mardi 14 mai 2013

Un caillou dans votre poche : Méditation guidée

Le blog de la maison de l'Inspir publie la très belle méditation guidée des cailloux, offerte par un des frères du Village des Pruniers. Elle est en anglais, vous pouvez lire la traduction française ci-dessous (qui est aussi dans la page "Boite à outils de la méditation".




Méditation des cailloux

J’inspire

Le premier caillou me rappelle d’être frais comme une fleur. Je sais que je suis un être humain et les êtres humains sont aussi des fleurs, les fleurs de cette planète. Nous oublions parfois que nous sommes des fleurs et nous nous desséchons. A cause de cela je veux me souvenir que je suis une fleur. Ce caillou va représenter la fraicheur de la fleur.

J’inspire je me sens frais

J’expire je suis une fleur


Le deuxième caillou me rappelle la solidité et la stabilité que je peux offrir à mes frères et mes sœurs et ma communauté. Nous savons que chacun d’entre nous, avons la capacité d’être solide et ferme comme une montagne, solide dans notre esprit, nos émotions, nos sentiments et dans notre amour. Je veux me souvenir d'être une fondation solide pour mes frères, mes sœurs, mes bien-aimés et ma communauté.

J’inspire je me sens solide

J’expire je suis une montagne


Le troisième caillou représente l’eau, la tranquillité. Je sais que mon esprit peut refléter toutes mes pensées, mes actions, mes anxiétés et lorsque mon esprit est calme, tranquille il va refléter tout ce qui se passe réellement, ce qui se passe à l’intérieur de moi et autour de moi. Comme un lac complètement immobile qui reflète exactement ce qui est autour de lui comme les montagnes, les arbres, les nuages et même le ciel bleu clair. Je souhaite pratiquer comme un lac.

J’inspire eau, tranquillité

J’expire refléter


Le quatrième caillou représente l’espace. L’espace qui est en moi et autour de moi. L’espace que je peux m’offrir à moi-même, à mes amis et à ma famille, tous ceux qui sont proche de moi. Je sais et je suis conscient que tout le monde a besoin d’espace en eux et autour d’eux ; donc je veux offrir à moi-même de l’espace et aussi à mes amis, ma famille, mes bien-aimés cet espace dont ils ont besoin afin qu’ils puissent être libres.



J’inspire je ressens l’espace en moi et autour de moi
J’expire je suis libre


samedi 11 mai 2013

Voie Éveillée du Coeur dépasse les 10 000 pages vues aujourd'hui !

Chers lecteurs, aujourd'hui, vous avez franchi le cap des 10 000 pages vues et nous vous en remercions !

Vous représentez plus de 70 pays, dont le top 16 est :
1 France 9 Israël
2 États-Unis 10 Turquie
3 Russie 11 Lettonie
4 Allemagne 12 Taïwan
5 Suisse 13 Ukraine
6 Canada 14 Luxembourg
7 Belgique 15 Royaume-Uni
8 Maroc 16 Congo



                              Nous vous souhaitons une belle continuation sur la Voie profonde et vaste du Dharma, quelle que soit sa forme, et serons ravi d'être un de vos compagnons de route.

                              Si vous souhaitez des articles sur des thèmes qui vous intéressent particulièrement, n'hésitez pas à nous en faire part.

                              Voie Eveillée du Coeur.


                              Après la mort : réincarnation ou manifestation ?

                              Voie Eveillée du Coeur vous propose une synthèse de ce qui se passe après la mort selon une sélection d'enseignements bouddhistes.


                              1. Que nous dises les Soutras ?

                              Soutra « Toutes les Formations sont Vides » Samyukta Agama, soutra n°273

                              "... Comme deux mains qui frappent provoquent du bruit, quand les yeux sont en contact avec l’image, cela fait naître la conscience visuelle.... Quand les conditions telles que le mental et l’objet du mental sont présents, la conscience du mental se manifeste. Le mental, l’objet du mental et la conscience du mental se manifestent, alors cela mène au contact, à la sensation, à la perception et à la volition. Tous ces phénomènes sont impermanents, dépourvus de soi et d’objet du soi..."

                              Soutra de la Vacuité vue à la Lumière de la Vérité Ultime - 
                              Samyukta Agama, soutra n° 335 (voir aussi le soutra n°297)

                              ... Bhikshus, quand les yeux apparaissent, ils ne viennent de nulle part et quand ils se décomposent, ils ne vont nulle part non plus. Cela signifie que les yeux apparaissent mais n'ont pas de nature véritable. Ainsi, s’ils apparaissent, ils devront se décomposer. L’action et la rétribution existent mais il n’y a pas d’auteur. Quand cet agrégat cesse, un autre continue. Ceci est également vrai pour toutes les autres désignations conventionnelles comme les oreilles, le nez, la langue, le corps et le mental. Les désignations conventionnelles sont des phénomènes [produits et détruits] selon le principe : ceci étant, cela est ; ceci naît, parce que cela naît ; à cause de l’ignorance, il y a la formation ; à cause de la formation, il y a la conscience, etc., jusqu’à la production de tout un bloc de souffrance....



                              Soutra de la Libération de l’Attachement aux Vues de l’Eternalisme et de l’Annihilation
                              Samyukta Agama, soutra n°300

                              Dire que la personne qui crée le karma et la personne qui reçoit la rétribution font un, dit le Bouddha au brahmane, c’est tomber dans l’éternalisme. Dire que ce sont deux personnes différentes, c’est tomber dans l’annihilation. En expliquant le Dharma et sa signification, [je] quitte ces deux [vues] extrêmes et ne fais que suivre la voie du Milieu. Cela veut dire que ceci étant, cela est ; ceci naît, alors cela naît ; basée sur l’ignorance, il y a formation, etc. et ce, Jusqu’à l’accumulation de tout un bloc de souffrance. Quand l’ignorance cesse, la formation cesse, etc. et ce, jusqu’à ce que toute la souffrance se dissolve.

                              Soutra de la Grande Vacuité
                              Samyukta Agama, soutra n°297

                              Bhikshus, si l'on arrive à abandonner l’ignorance, l’attachement et à faire naître la vision profonde, alors qui est cette vieillesse et la mort et à qui appartiennent cette vieillesse et la mort ? Si vous voyez ainsi, la vieillesse et la mort cesseront. A ce moment-là, nous savons que leurs racines seront tranchées comme le sommet d’un palmier coupé, elles n’auront aucune chance de repousser dans l’avenir. Si le bhikshu réussit à quitter l’ignorance et l’attachement et à faire naître la vision profonde, alors qu’est la naissance et à qui appartient cette naissance ? C’est ainsi que l’on examine : qu’est la formation, à qui appartient la formation ? Alors la formation cessera. A ce moment-là, nous savons que leurs racines (naissance et mort) sont tranchées comme le sommet d’un palmier coupé, elles n’auront aucune chance de repousser dans l’avenir. Si le bhikshu réussit à quitter l’ignorance et l’attachement et à faire naître la vision profonde, il comprend alors qu’à cause de la cessation de l’ignorance, la formation cesse, etc., et ce, jusqu’à la cessation de la totalité de la souffrance. C’est le Soutra de la Grande Vacuité.



                              2- Qu'est-ce que la mort, la naissance, le mouvement continuel, le créations karmiques et les facteurs coproduits ? (Visuddhimagga)



                              Affirmation
                              Négation

                              La mort

                              Est la simple rupture des agrégats (corps, sensations, perception, formations mentales, consciences)
                              N’est pas la mort d'un être, ni le départ de cet être vers un autre corps.

                              La naissance
                              Est une simple apparition des 5 agrégats
                              N’est pas la naissance d'un être, ni l'apparition d'un être dans un nouveau corps.
                              Le mouvement continuel
                              Est la succession des agrégats, soit le processus ininterrompu des domaines (domaines des facultés sensorielles et de leurs objets) et des éléments (domaines + consciences sensorielles) 
                              N’est pas un être qui quitte ce monde-ci pour un autre monde, qu'il arrive d'un autre monde pour celui-ci.
                              Les créations karmiques
                              Actes méritoires et déméritoires du corps, de la parole et de l'esprit, constituées de caractéristiques générales et particulières
                              Ne créent pas un moi autonome, ni appartiennent à un moi autonome. Ne sont pas permanentes, agréables et belles.
                              Les facteurs coproduits conditionnellement
                              Existent à cause de l’aveuglement et des autres facteurs de coproduction conditionnées
                              Ne fait pas exister un moi autonome qui naîtrait par le lien-de-renaissance



                              3- Que se passe-t-il après la mort ?(Visuddhimagga)

                              L'état de conscience  appelé "décès" représente la fin de l'existence. L'état de conscience suivant s'appelle "lien-de-renaissance" parce qu'il relie les deux existence, mais il ne vient pas de l'existence précédente, c'est à dire qu'il n'est pas la continuation de l'être au sens d'un être qui continuerait continuellement.
                              Ce n'est pas l'être qui continue, mais ses créations karmiques. C'est à dire que le lien-de-renaissance se manifeste par les causes qui ont été produites lors de l’existence précédente : le karma ou les formations créatrices de karma.

                              La conscience qui "renaît" ne passe pas de l'existence précédente à la nouvelle, mais est produite par les formations créatrices de karma. Le phénomène est comparable à l'écho : l'écho n'est pas identiques au son initial, mais n'est pas non plus totalement différent. De même la flamme d'une bougie qui s'éteint et celle qu'on rallume ne sont ni identiques ni différentes.

                              Dans cette continuité, il n'y a ni identité ni altérité, et c'est bien finalement, sinon il ne pourrait y avoir évolution. On ne peut pas dire que le lait caillé ne vient pas du lait et on ne peut pas dire que le lait caillé est la même chose que le lait.


                              4- Conclusion

                              Le mot "renaître" n'est pas adapté, car cela fait croire que la personne morte continue d'exister en renaissant. En fait, ce sont ses actes passés qui vont faire se manifester une nouvelle existence dans l'un des six mondes du monde du désir (dieux, demi-dieux, humain, animaux, esprits avides, enfer). Exemple : le karma liés aux actions de la sphère sensorielle fait apparaître une conscience visuelle, auditive, gustative .... résultante.

                              Afin d'éviter de générer de la confusion, il conviendrait donc de parler de continuité de manifestation des actes passés et non d'une réincarnation, transmigration de la personne, qu'on associe généralement au "moi" ou à une "âme" (version magnifiée du "moi"). Selon Sangharakshita : "la position bouddhique réellement strictement orthodoxe, c'est qu'il y a une renaissance mais que personne ne renaît".

                              Ceci met en évidence l'importance capitale de la pratique de l'éthique, soit pour les bouddhistes : le Noble Sentier Octuple



                              Sources













                              mercredi 8 mai 2013

                              Les 12 liens de la coproduction conditionnée : une des bases principales du Bouddhisme

                              Comprendre les 12 causes interdépendantes n'est pas si facile.

                              Pour avoir une première compréhension, nous vous proposons la vidéo de la présentation de Pierre Arènes dans l'émission Sagesses Bouddhistes :


                              Pour en savoir plus et pour pratiquer au quotidien :





                              Les 12 liens de coproduction conditionnée


                              1. L'ignorance 
                              2. Les formations créatrices de karmas (actes méritoires, déméritoires et immuables du corps, de la parole et de l’esprit) 
                              3. La conscience 
                              4. Les 5 agrégats (corps, sensations, perceptions, formations mentales, consciences) 
                              5. Les six sens (5 sens + le mental) 
                              6. Le contact 
                              7. Les sensations (agréables, désagréables, ni agréables ni désagréables) 
                              8. La soif de désirs (inclination et aversion) 
                              9. L'attachement 
                              10. Le devenir 
                              11. La naissance
                              12. La vieillesse, la mort, le chagrin, le désespoir, la souffrance, la tristesse

                              samedi 4 mai 2013

                              Témoignage sur la pratique du renouveau ou comment établir les bases d'une vraie et profonde communication dans le couple, la famille, etc.

                              "J'ai toujours considéré que c'est une des pratiques les plus puissantes proposées par le VDP (village des pruniers) même si je trouve sa mise en oeuvre loin d'être évidente et si j'ai souvent essayé de trouver de bonnes et surtout mauvaises raisons pour éviter d' y participer, (mais j'y ai malgré tout toujours été présente).

                              C'est une pratique qui demande réflexion et préparation.
                              Elle se décompose en quatre étapes :

                              1. l'arrosage des fleurs
                              2. l'expression des regrets
                              3. l'expression d'une demande
                              4. l'expression d'une souffrance"
                              Pour lire tous les détails, cliquez ici.

                              La pratique du nouveau départ du village des pruniers : cliquez ici.
                              Guérir la violence - Thich Nhat Hanh : cliquez ici.

                              vendredi 3 mai 2013

                              Horloge de méditation, gong réveil, timer ...

                              Pour ceux qui recherchent un timer de méditation ou une horloge avec son de gong programmable à interval régulier ou un réveil-gong, voici un site : http://gongtimers.com/fr/index.php

                              jeudi 2 mai 2013

                              22 au 26 mai : danses et chants du Tibet et réalisation d'un Mandala par les moines de Séra Mey

                              Tous les jours du 22 au 26 mai inclus de 10 h à 20h  :  
                              • réalisation du MANDALA  D'AVALOKITESVARA
                              • vente d'artisanat des Pays de l’Himalaya
                              • dimanche 26 mai à 15 h : dissolution du  MANDALA 
                              entrée : 7 euros (chômeurs : 3 euros) ou pass de 20 euros pendant toute la réalisation (4 jours) 

                              Samedi 25 mai à 20 h :DANSES ET CHANTS DU TIBET par les moines de Séra Mey
                              • précédés d'un EXPOSE SUR LA SYMBOLIQUE DU MANDALA par JANGTSE RINPOCHE 
                              entrée : 10 euros ( chômeurs 5 euros )


                              Cette manifestation a pour but de promouvoir la culture tibétaine et sur le plan humanitaire de pourvoir aux besoins des moines de l'université monastique de Sera Mey.


                              Lieu 
                              Salons MAUDUIT 10, rue Arsène Leloup - 44000 Nantes 

                              Renseignements 
                              Monique MOLANT 02.40.25.32.26 / 06.64.81.38.87