lundi 20 janvier 2014

Les larmes du bodhisattva : enseignements bouddhistes sur la consommation de chair animale

J'ai lu ce livre et cela a été un choc car il met en pièces tous les pseudo arguments que j'ai entendu chez certains bouddhistes depuis des années.
Depuis je suis végétarienne à 100% alors qu’avant je ne l'étais qu'à 75%.
Je recommande aux bouddhistes et à ceux qui sont sur la voie du végétarisme ces enseignements. Il m'a permis de clarifier ma motivation et de prendre conscience de mes véritables ressentis que je m'empressais de refouler lorsque je mangeais de la viande.

Dans cette oeuvre, qui nous est parvenue en français grâce à Matthieu Ricard, on trouvera la traduction de deux textes de Shabkar Tsogdrouk Rangdrol : d'abord un extrait des « Merveilleux Écrits émanés », une anthologie de citations canoniques et de commentaires tibétains sur les méfaits liés à la consommation de chair animale, puis un essai intitulé « Ambroisie d'immortalité », sur la nécessité de cultiver une compassion authentique pour tous les animaux.

On comprendra ainsi que, selon les enseignements du Bouddha, il n'est pas nécessaire de réprimer par la volonté son attirance pour la viande, mais au contraire de retourner à la bonté naturelle du cœur pour qu'y renaisse une juste sensibilité à la souffrance des autres, telle que l'idée même de nuire aux bêtes en les exploitant et en s'en nourrissant disparaîtra spontanément.


Vous pouvez aussi visiter la page facebook : les larmes du bodhisattva qui publie de nombreux témoignages et enseignements de maîtres bouddhistes sur ce sujet.

Vous pouvez aussi voir l'article sur le végétarisme dans ce blog, en cliquant ici.

vendredi 17 janvier 2014

Vols d'étourneaux et le non-soi

Une illustration de l'interdépendance et du non-soi : une rivière d'oiseaux comme un seul corps impermanent.

Pour voir la vidéo cliquez sur le lien :
Ecosse : Des milliers d'étourneaux présentent un spectacle fascinant dans le ciel

mercredi 15 janvier 2014

Les Voeux 2014 du village des pruniers : Hommage à la Terre, au Soleil et à tous nos ancêtres

Cette prière a été offerte par la quadruple sangha Village des Pruniers dans le cadre de la cérémonie de minuit pour marquer l'aube de la nouvelle année 2014. 
(La traduction généreusement faite par la compagne de Michel Nguyen - membre de Voie Eveillée du Coeur - est pour l'instant temporaire, veuillez excuser les éventuelles erreurs).



Lever de soleil sur la terre

Cher Père 
Soleil Bien-aimé  - Bodhisattva Mahavairocana,

Chère 
Mère Terre Bien-aimée  - Bodhisattva Mahagaia,Chers Ancêtres bien-aimés , à la fois spirituels et génétiques,

Nous nous présentons devant vous en ce moment solennel de la nouvelle année pour exprimer notre gratitude et notre aspiration profonde comme une famille spirituelle.

Cher Père Soleil, votre lumière infinie est la source nourricière de toutes les espèces. Vous êtes notre Soleil, un grand Bouddha, un grand bodhisattva, notre grand Venu Soleil, notre source de lumière et de vie illimitée. Vous êtes non seulement dans le ciel mais vous êtes également toujours présent dans la Terre-Mère et en nous. Tout comme notre vie dépend de notre cœur, notre vie dépend de vous. Nous nous inclinons ce soir avec gratitude pour votre non-discrimination et le don de la vie rayonnante.

Chère Mère Terre, avec votre patience, stabilité, endurance et  créativité que vous avez nourri et guidé de nombreuses vies. Vous nous  avez donné naissance ainsi qu'à d'innombrables Bouddhas, Bodhisattvas, et Saints. Vous, notre belle planète bleue, la Terre, êtes un rafraîchissant Bodhisattva parfumé, frais, et vous êtes la nature. Pourtant, pendant de nombreuses vies, nous avons souffert, et fait souffrir, parce que nous avons été incapables de vous voir comme la Terre Pure, comme le Royaume de Dieu : la plus belle place dans les cieux. Malgré nos nombreuses erreurs, vous nous avez toujours pardonné, et vous êtes toujours prête à ouvrir vos bras et nous embrasser.

A cause de nos perceptions erronées et notre discrimination, nous avons vécu une vie de séparation, de haine, de solitude, de violence et de désespoir. Nous avons permis que l'individualisme l'emporte, causant de grands dégâts et des difficultés pour nous et pour vous, chère Mère Terre. Nous avons couru après la gloire, la richesse, la puissance et les plaisirs sensuels, oubliant que ces activités ne peuvent jamais nous apporter le vrai bonheur. Nous sommes devenus agités et distraits, nous nous sommes fuis nous-mêmes, et avons fuis nos bien-aimés et  vous, chère Mère Terre. En tant que société et en tant que civilisation, nous savons que nous allons dans la mauvaise direction.

Chère Mère Terre, Cher Père Soleil et Chers ancêtres, ce soir, la nouvelle année 2014 nous donne
l'occasion de générer une aspiration profonde pour recommencer, d'aller dans une nouvelle direction et demander pardon pour toutes nos erreurs. C'est avec tout notre respect que nous faisons le voeu profond de vivre en pleine conscience à chaque instant de notre vie quotidienne. Nous nous engageons à arrêter de courir loin de notre souffrance, de nous perdre dans la consommation. Nous nous engageons à revenir en nous-même avec compassion, à reconnaître, à embrasser et à regarder profondément dans notre souffrance. Nous nous engageons à prendre refuge en vous, chère Mère Terre, et en votre capacité à nourrir, soigner et d'embrasser tout ce qui est. Nous nous engageons à offrir notre présence fidèle à nos bien-aimés et à ne pas être trop occupés par la recherche du succès - même dans la poursuite de nos rêves. Nous savons que nous pouvons réaliser nos rêves, à chaque instant, et nous nous engageons à vivre chaque jour de l'année 2014 comme une réalisation de notre rêve. Nous savons que le temps n'est pas de l'argent. Le temps est la vie, et le temps est amour. Nous nous engageons à vivre simplement, à nous aimer les uns les autres avec la non-discrimination, à construire une vraie fraternité et à respecter notre aspiration la plus profonde.

Chère Mère Terre, vous avez été nous appelle pour de nombreuses vies, et certains d'entre nous ont pu entendre votre douleur. Vous avez demandé si vous pouviez compter sur nous, vos enfants, pour guérir avec amour et transformer nous-mêmes et la situation actuelle. En ce moment solennel de la nouvelle année, avec nos mains jointes et le corps et l'esprit uni, nous promettons que vous pouvez compter sur nous. Vous pouvez avoir la foi et la confiance en nous.

Nous pratiquons pour vous, Terre Mère, Père Soleil, pour tous nos ancêtres et les générations futures pour que la joie, la paix, l'harmonie et l'amour soient toujours présents dans ce monde. S'il vous plaît acceptez nos offrandes d'encens, des fleurs, des fruits, de thé, et d'amour. Respecté Père Soleil, respectée Terre-Mère, chers Ancêtres, s'il vous plaît ayez confiance en nous.


Voir la prière pour la nouvelle année 2013 de Thich Nhat Hanh

lundi 13 janvier 2014

Bouddhisme et euthanasie : enseignement de Thich Nguyen Hung

L'euthanasie, ou "la mort douce" a été accomplie grâce à "la machine à suicider" nommée "mercitron" et créée en 1989 par le Docteur Jack Kevorkian, un pathologiste collaborant avec plusieurs hôpitaux de Michigan et Californie. Cette machine sert à assister des personnes atteinte d'une maladie incurable à mourir "rapidement et sans douleur" au lieu de vivre des jours extrêmement douloureux dans l'attente d'être libérées par la mort. 

Neuf ans après sa création, Kevorkian a aidé 130 de ses patients à quitter la vie grâce à "mercitron". En 1998, K a envoyé à la chaîne de télévision CBS une bande vidéo représentant l'euthanasie volontaire de Monsieur Thomas Youk, 52 ans, atteint de sclérose latérale amyotrophique. Ensuite, la même bande a été diffusée par la chaîne ABC NEWS devant 16 millions de téléspectateurs américains, grâce à laquelle le monde entier a été informé de l'existence d'une nouvelle technologie de la médecine : "la technologie de l'euthanasie". C'est cette même bande vidéo qui a servi de preuve pour la condamnation de Kevorkian à une peine de prison de dix à vingt-cinq ans pour "meurtre au 2ème degré".

Le 1er juin dernier, le "médecin de la mort" Jack Kevorkian a été relaxé après 8 ans d'emprisonnement. Durant ces 8 années, même en prison, JK a continué son travail et le continuera certainement dans le futur, non seulement à l'aide de la machine meurtrière mercitron, mais aussi avec le concours des campagnes menées par des partisans ou des adversaires de l'euthanasie, représentés par des personnes physiques ou des religions. La preuve est que plusieurs religions non seulement aux Etats-Unis mais partout dans le monde ont clairement déclaré qu'elles feront tout pour que l'euthanasie ne soit jamais légalisée. Entre temps, la population d'Oregon, le premier état des Etats-Unis, a fait passer une loi permettant les malades incurables dont l'espoir de vie ne dépasse pas 6 mois à chercher de l'aide médicale pour en finir. De 1998 à 2006, on comptait déjà 292 cas de personnes en Oregon qui avaient choisi cette manière de mourir.

Il est évident que l'euthanasie est devenue une question d'actualité. On ne peut que donner raison à une personne qui revendique le droit de mourir d'une mort "paisible" au lieu de vivre dans la douleur inévitable. Il est vrai qu'il existe des cas, des maladies, des situations… qui ne peuvent être résolus que par la mort, une mort libératrice pour le malade mais aussi pour la famille qui voit diminuer leur charge et leur angoisse ! C'est pourquoi, le mercitron a été non seulement accepté, mais aussi remercié par les malades. Mais certains l'ont aussi refusé, et même s'y ont opposé parce qu'il est "cruel" et "immoral".

Le Bouddhisme qui considère la vie et la mort comme un rêve, une illusion, un leurre, et qui prône la loi de l'impermanence, de non-soi… quel est son point de vue par rapport à l'euthanasie ?

Pour lire la suite, cliquez ici.

lundi 6 janvier 2014

Nouvelle méditation "Gouttes de Soleil" : les précieuses parties de notre corps

Proposition de la Sangha Gouttes de Soleil, inspirée du Livre de Thich Nhat Hanh « Transformation et Guérison » qui commente le Le soutra des 4 établissements de l’attention. Etablissement sur le corps - les parties du corps : pages 57 à 59.


Résumé du chapitre du livre de Thich Nhat Hanh

Le but de cette méditation sur les parties du corps est de :
- faire la paix, retrouver l’harmonie avec le corps en retrouvant un contact profond et intime avec lui, dans un sentiment de bonté aimante envers toutes les parties du corps
- observer attentivement les différentes parties du corps car chacune d’elles peut être la prote de la libération et de l’Eveil : voir la vraie nature du corps, sa nature interdépendante.


Méditation : les précieuses parties de notre corps

1) J’inspire, je sais que j’inspire
J’expire, je sais que j’expire
Inspir, Expir

2) Longue ou courte, je reste conscient(e) de toute la durée l'inspiration
Longue ou courte, je reste conscient(e) de toute la durée l'expiration
Durée de la respiration

3) J’inspire, je suis conscient de tout mon corps
J’expire, je fais un avec tout mon corps
Conscience du corps / Unité corps-esprit

4) J’inspire, je calme les activités de mon corps
J’expire, je souris à mon corps
Calmer le corps / Sourire au corps

5) J’inspire, je rentre en contact avec mes cheveux
J’expire, je souris à mes cheveux
Contact et sourire à mes cheveux

6) J’inspire, je rentre en contact avec mes yeux
J’expire, je souris à mes yeux
Contact et sourire à mes yeux

7) J’inspire, mon attention touche mon cœur
J’expire, j’embrasse tendrement mon coeur
Toucher et embrasser mon coeur

8) J’inspire, j’observe le sang qui circule dans mon corps
J’expire, j’envoie ma bienveillance à mon sang
Observer et être bienveillant avec mon sang

9) J’inspire, mon attention pénètre mes reins
J’expire, je berce affectueusement mes reins
Pénétrer et bercer mes reins

10) J’inspire, je rentre en contact avec mes genoux
J’expire, je caresse mes genoux
Contact et caresses à mes  genoux

11) J’inspire, j’embrasse mes pieds avec ma conscience
J’expire, je prends soin de mes pieds
Conscience et soin de mes pieds

12) J’inspire, je suis en harmonie avec toutes les parties de mon corps
J’expire, je suis heureux en union toutes les parties de mon corps
Harmonie et Bonheur avec toutes les parties de mon corps