lundi 29 juin 2015

Le chemin de Samatha - Vipassana

L’illustration ci-dessus, reproduit une xylographie originale tibétaine qui présente les neuf étapes du cheminement de samatha en les illustrant par neuf scènes.

Il y a deux personnages : l’homme, qui est le sujet méditant, l’observateur, et l’éléphant, son esprit. Le méditant manie les deux outils dont il dispose pour développer samatha : l’attention et le rappel.

La hachette, incisive, représente l’acuité de l’attention vigilante, et la corde à crochet est le souvenir de la pratique, le rappel. Comme de nombreuses distractions interrompent l’état d’attention vigilante, le méditant doit y revenir par des rappels constamment répétés. La vigilance est l’acuité de base de la méditation et le rappel l’élément qui en assure la continuité.

L’état de samatha a deux principaux obstacles : d’une part l’agitation créée par les fixations sur les pensées et les émotions, et d’autre part la torpeur, l’opacité mentale. La torpeur est représentée par la noirceur de l’éléphant et l’agitation par celle du singe. Le feu qui décroît au fil des étapes exprime le niveau énergétique de la méditation : au fur et à mesure qu’elle progresse, la pratique exige de moins en moins d’efforts.

Les six virages du chemin délimitent six paliers de la progression, dominés successivement par six forces de la pratique qui sont : l’écoute des instructions, leur assimilation, leur souvenir, la vigilance, la persévérance et la parfaite habitude.

En bordure du chemin sont placés différents objets : plat de nourriture, conque, petite cymbale et miroir représentant les objets sensoriels : saveurs, odeurs, sons, et formes visuelles, qui distraient du chemin de samatha si le méditant se dirige vers eux.

Pour lire la suite, cliquez ici.

lundi 15 juin 2015

Enseignements de Frère Fabkhi en 2013

* La vertu et la simplicité - Lascoutch, 17 février


* Retourner aux portes des sens - Lascoutch, 17 mars


* Accueillir l'instant - Camprieu, mai


* Accrocher le wagon de la respiration - Serviers-Labaume, 26 mai


* Week-end Familles - Lascoutch, 1er juin


* Week-end Familles - Lascoutch, 02 juin


* L'espace intime à soi-même - Serviers-Labaume, 12 juin


* La force de l'habitude - Serviers-Labaume, 16 juin


* Être généreux envers soi-même - Serviers-Labaume, 20 juin


* Présence, Aisance & Bienveillance - Retraite mixte - 1er jour, Lascoutch 6-13 juillet


* Présence, Aisance & Bienveillance - Retraite mixte - 2ème jour, Lascoutch 6-13 juillet


* Présence, Aisance & Bienveillance - Retraite mixte - 3ème jour, Lascoutch 6-13 juillet


* Présence, Aisance & Bienveillance - Retraite mixte - Q & R, Lascoutch 6-13 juillet


* Célébrer la vie dans l'instant - Retraite de femmes - 1er jour, Lascoutch 17-24 août


* Célébrer la vie dans l'instant - Retraite de femmes - 2ème jour, Lascoutch 17-24 août

* Célébrer la vie dans l'instant - Retraite de femmes - 3ème jour, Lascoutch 17-24 août


* Pratiquer avec le koân de la souffrance - Serviers-Labaume, 8 septembre


* La balade des derniers instants - Soirée de pratique - Nîmes, 18 septembre


* Soirée de pratique - La Cèze, 1er octobre


* Soirée de pratique - Nîmes, 02 octobre 2013 (1)

* Soirée de pratique - Nîmes, 02 octobre 2013 (2) - Question/Réponse


* La blessure du cœur - Lascoutch, 13 octobre

lundi 8 juin 2015

Karma : "Les 10 actes vertueux" par Kalou Rinpoché

Ce texte explique en détail les 10 actes produisant la souffrance et les 10 actes conduisant au bonheur.

Pour le lire, cliquez ici.

lundi 1 juin 2015

"Comment fonctionne le Karma?" par le Vénérable Phra Bhasakorn Bhavilai



Toute ma vie je me suis intéressé à deux mondes. Le monde situé autour de moi et le monde situé à l'intérieur de moi. Tous deux semblent suivre des règles précises, un genre de loi de cause à effet, mais pendant des années je n'ai pas pu mette un nom sur ce que ces règles étaient vraiment. La méthode scientifique offrait beaucoup de réponses, mais mon expérience, mes sensations et sentiments semblaient avoir lieu dans un monde au sujet duquel la science n'avait rien à dire. Ce que je veux dire, c'est : mais qu'est-ce que la science peut bien me dire sur mon bonheur ou sur la douleur dans mon cœur ?

Etant né dans une famille Bouddhiste, j'étais familier avec les enseignements en rapport avec la loi de cause à effet, la loi du Karma, mais beaucoup de ces enseignements étaient difficiles à comprendre et certains ajoutaient même à ma confusion

Laissez-moi me présenter, mon nom est Phra Bhasakorn et je suis un moine Bouddhiste de Thaïlande. Je suis né dans une famille d'intellectuels Bouddhistes et ai été un laïc jusqu'a l'âge de trente-cinq ans. J'ai étudié la physique à l'université et ai ensuite travaillé comme photographe pendant dix ans. J'avais mon propre studio à Bangkok où, en tant que professionnel j'ai gagné de l'expérience sur la vie laïque, ses succès et moi-même. Cependant de grandes questions sur la vie, le monde autour et à l'intérieur de moi m'ont poussé à chercher de grandes réponses.

À un moment, cette quête est devenue plus importante que ma vie mondaine et professionnelle et m'a entraîné plus profondément dans le Bouddhisme. Les réponses que j'y ai trouvées ont changé ma vie. Finalement j'ai abandonné mon business et suis devenu moine.

À ce jour (2010) je suis moine depuis quinze ans.

Mes questions étaient en apparence simples, comme celles d'un enfant ; si faire le bien signifie que de bonnes choses me reviendront et si faire le mal signifie que de mauvaises choses me reviendront, alors pourquoi de mauvaises choses arrivent-elles à de bonnes personnes?

Et pourquoi de mauvaises personnes semblent-elles avoir la belle vie?
Est-ce que le bien attire vraiment le bien?
Que se passe t-il vraiment?


Pour lire la suite, cliquez ici.