mercredi 27 avril 2016

La nouvelle version du Soutra du Coeur de Thich Nhat Hanh

Le Soutra de la Sagesse Qui Nous Mène à l’Autre Rive

Voici la nouvelle version du Soutra du Coeur en français (écrite par Thay en été 2014), chantée pour la première fois en public au Village des Pruniers durant la retraite francophone le vendredi 22 avril 2016 (après uniquement deux répétitions) :





Voici la partition avec la musique et le texte pour ceux qui souhaitent l’apprendre : La Sagesse qui nous mène à l’Autre Rive


Pour l’enregistrement audio : cliquez ici.


Source : http://villagedespruniers.net

vendredi 22 avril 2016

Nouveaux soutras Tipaka du Bouddha en ligne grâce à Jeanne Schut

Digha Nikaya: Collection des longs discours

Khuddaka Nikaya: Collections des enseignements courts 

mercredi 20 avril 2016

Dimanche 15 mai 2016 : fête du Vesak à la Pagode Van Hanh


La fête de Vesak sera célébrée par les Très Vénérables Thich Tanh Thiet et Thich Tri Minh, et les Vénérables Thich Thien Niem et Thich Nu Diêu Tram.


Programme

10h : Rassemblement des participants
11h : Cérémonie du Vesak
12h : Cérémonie d'offrandes aux Moines
13h : Repas
14h : Enseignement du Dharma
15h : Spectacle musical
17h : Cérémonie d'offrandes aux esprits errants
18h : Clôture


lundi 18 avril 2016

108 gestes pour améliorer l'environnement par Karmapa Ogyèn Trinlé Dorjé

“Je suis heureux de lancer ce communiqué des 108 CHOSES À FAIRE et j’espère que ce geste auspicieux sera bénéfique à grande échelle pour notre Terre. 
Notre monde fait face à une crise écologique complexe qui nous dépasse et nous affecte tous, et il est difficile de savoir comment réagir et par où commencer.

Un changement d’attitude s’impose à nous et il nous incombe de faire les premiers pas dès maintenant. Les 108 CHOSES À FAIRE offrent un chemin que chacun peut suivre pour marquer la différence.”





Protection de la forêt

Dans le Bouddhisme les arbres sont importants. La mère du Bouddha Shakyamuni s’appuyait sur un arbre au moment de sa naissance, il reçut l’illumination sous un bodhi (ou pipal) et finalement, mourut couché entre
deux salàs. Les forêts du Tibet et de l’Himalaya sont particulièrement magnifiques et abondantes et jouent un rôle vital important pour la planète. Elles fournissent le bois de chauffage et de construction à des millions de
personnes, le fourrage aux animaux, la nourriture et des plantes médicinales. Elles servent de refuge à une vie sauvage étonnante tels que tigres, éléphants, ours, léopards, à de nombreux oiseaux nichant dans les arbres, et à une grande diversité d’amphibiens et insectes…


Protection de l'eau


L’eau est source de vie ; sans elle la survie est impossible. Et pourtant, c’est souvent la ressource que nous considérons comme la plus ordinaire. On la
gaspille dans les régions où elle est la plus abondante, on jette les déchets dans les rivières, on déverse des pesticides, des engrais, des toxiques chimiques dans les ruisseaux et les lacs et les déchets pétroliers se retrouvent sur la terre entière et dans les océans. 2,5 % seulement de toute l’eau de la planète est une eau fraîche potable puisée dans les lacs, les rivières et les
ruisseaux. C’est au Tibet que la plupart des grands fleuves d’Asie, tels que le Brahmapoutre, le Ganges, l’Indus, l’Irrawady, le Mékong, le Salween, le Yangzi et le Fleuve Jaune prennent leur source. Ces fleuves procurent l’eau potable, l’irrigation et la nourriture aux régions qu’ils arrosent.


Protection de la vie sauvage

La vie sauvage comprend tous les animaux, oiseaux, poissons, reptiles et insectes qui vivent seuls dans la nature. Leur diversité est unique et est une composante de la biodiversité de notre planète. Malheureusement, à cause de nos activités, leur nombre décroît de jour en jour et bientôt nous ne retrouverons certains d’entre eux que dans les zoos. Comme nous sommes concernés par le bien-être de nos parents, nous devrions avoir un sentiment similaire pour tout ce qui touche aux espèces sauvages, qui sont des êtres vivants et font partie de notre famille au sens large.
Il existe des millions d’espèces différentes sur Terre (contrairement aux hommes de toutes les races, qui ne représentent qu’une seule espèce). Un grand nombre de ces espèces sont des insectes. Et il est facile de penser
que, parce qu’une espèce est toute petite, elle ne compte pas. Pourtant, chacune de ces espèces a un rôle bien défini dans la nature – même un humble vers de terre s’enfonçant lentement dans la terre, enrichit le sol par
son existence…

vendredi 15 avril 2016

Du 24 au 31 juillet 2016 : Retraite Méditation et Silence avec Frère Fabkhi

Présentation de la retraite

"Cette retraite de Silence et de Méditation s’adresse à ceux et celles désireux d’approfondir la présence en eux-mêmes, au cœur de l’instant et de ce qui nous entoure. Il s’agit d’une expérience toute personnelle, d’une approche individuelle entreprise ensemble, qui ne laissera aucune place à l’échange verbale – si ce n’est en fin de séjour. Ceci nous conduira chacun dans une profondeur et une grande simplicité, que seule l’Attention au sein du Vivant rendra possible dans l’abandon et la confiance, le repos et la joie."


Pour lire la présentation détaillée de la retraite, cliquez ici.


Pour toute information sur le lieu et demande d’inscription, merci d’adresser un mail à precieuxinstant@gmail.com

lundi 11 avril 2016

Le coeur de l'enseignement du Bouddha : le Noble Sentier Octuple

L'Octuple Noble Chemin ou Noble octuple sentier (que symbolisent les huit rayons de la Roue du Dhamma), constitue le coeur de l'enseignement du Bouddha et le modèle de toute pratique bouddhiste.

Il apparaît, avec les quatre nobles vérités, dans le premier discours du Bouddha, le discours de la mise en mouvement de la roue de la loi.

Le noble sentier octuple c'est la voie qui mène à la cessation de la souffrance, de l'attachement (dukkha). Il est aussi appelé Sentier du milieu, car il évite les deux extrêmes que sont la poursuite du bonheur dans la dépendance du plaisir des sens et la poursuite du bonheur dans la pratique de l'ascétisme et de la mortification.

Le Noble Chemin Octuple est la quatrième des Quatre nobles vérités

Dans son premier sermon, Bouddha nous présente les quatre Nobles Vérités :
La Noble Vérité de dukkha .
La Noble Vérité de la cause de dukkha : c'est-à-dire les impuretés mentales ( kilesa en pali) : Le désir, la colère, la jalousie, l'avidité, la peur, l'orgueil, etc.
La Noble vérité de la cessation de dukkha: c'est-à-dire nibbána, la cessation des impuretés mentales.
La Noble Vérité du chemin qui mène à la cessation de dukkha: c'est-à-dire dána, síla et bhávaná.


Il s'agit de :

1 La compréhension juste ou la vision parfaite ou vision juste
2 La pensée juste ou émotion juste
3 La parole juste
4 L'action juste
5 Les moyens d'existence justes
6 L'effort juste
7 L'attention juste
8 La concentration juste

le terme juste est aussi traduit par "parfait"

Mais malheureusement, sur les huit branches ou "entraînements" proposés, seule la «méditation» semble intéresser la grande majorité des pratiquants bouddhistes occidentaux. Or cette « méditation » ne recouvre que deux de ces huit branches à savoir : l'attention juste et la concentration juste mais les autres sont aussi importantes et sans elles, la méditation n'est pas une méditation bouddhique eu sens noble du terme.


samedi 9 avril 2016

Apprendre les chants du Village des Pruniers

Les liens vers le site "La Pluie du Dharma" ont été mis à jour : tous les liens fonctionnent. 

Vous pouvez écouter et lire les paroles des chants du Village des Pruniers sur la nouvelle page "Les chants du Village de Pruniers"

lundi 4 avril 2016

Sacca Vibhanga Sutta : le sutta sur la Vérité ou le Noble Sentier Octuple

La Vérité de la voie menant à la fin de la souffrance : C'est le Noble Octuple Sentier 


Amis, quelle est la vérité de la voie menant à la fin de la souffrance ?
Ce n'est que le Noble Sentier Octuple, à savoir : Compréhension Juste, Pensée Juste, Parole Juste, Action Juste, Moyen d'Existence Juste, Effort Juste, Attention Juste, Concentration Juste.


La Compréhension Juste
Amis, qu'est-ce que la Compréhension Juste ?
C'est en fait, amis, la connaissance de la souffrance, l'apparition de la souffrance, la cessation de la souffrance, le sentier menant à la cessation de la souffrance.
Amis, telle est la Compréhension Juste.

La Pensée Juste
Amis, qu'est-ce que la Pensée Juste ?
La pensée du renoncement, de l'affranchissement de la méchanceté, de
l'affranchissement de la cruauté.
Amis, telle est la pensée juste.

La Parole Juste

Amis, qu'est-ce que la Parole Juste ?
C'est s'abstenir de mentir, de calomnier, de parole dure, de parole inutile.
Amis, telle est la Parole Juste.

L'Action Juste
Amis, qu'est-ce que l'Action juste ?
C'est s'abstenir de tuer, de voler, de commettre l'adultère.
Amis, telle est l'Action Juste.

Les Moyens d'Existence Juste
Amis, qu'est-ce que le Moyen d'Existence Juste ?
Amis, c'est un noble disciple renonçant aux moyens de vivre illicites pour mener une vie honnête.
Amis, tel est le Moyen d'Existence Juste.

L'Effort Juste
Amis, qu'est-ce que l'Effort Juste ?
C'est un disciple qui espère, lutte, s'efforce, maîtrise son mental, s'exerce pour combattre l'apparition du Mal et de mauvaises pensées.
Il espère, lutte, s'efforce, maîtrise son mental, s'exerce pour l'apparition de bonnes pensées.
Il espère, lutte, s'efforce, maîtrise son mental, s'exerce pour la stabilité, pour l'absence de confusion, pour la croissance, la plénitude, et la culture du mental, pour la consolidation des bonnes pensées apparues.
Amis, tel est l'Effort juste.

L'Attention Juste
Amis, qu'est-ce que l'attention juste ?
Amis, c'est un disciple qui vit en voyant le corps dans sa réalité, zélé, réfléchi, attentif, discipliné dans un monde sans cupidité ni découragement ; qui vit en voyant le sentiment dans sa réalité, zélé, réfléchi, attentif, discipliné dans un monde sans cupidité ni découragement ; qui vit en voyant le mental dans sa réalité, zélé, réfléchi, attentif, discipliné dans un monde sans cupidité ni découragement.
Amis, telle est l'attention juste.


La Concentration Juste
Amis, qu'est-ce que la Concentration Juste ?
C'est un disciple détaché des plaisirs des sens, détaché des états mentaux malsains, qui entre et demeure dans le premier jhana, accompagné par une pensée appliquée et soutenue avec une extase et un bonheur nés lors de la retraite.
Avec le fléchissement de la pensée appliquée et soutenue il entre et demeure dans le deuxième jhana, qui possède une confiance interne et une unification de la pensée, est sans pensée appliquée ni soutenue, et est rempli d'extase et de bonheur nés lors de la concentration.
Avec la disparition de l'extase, il demeure dans l'équanimité, attentif et judicieux, et il expérimente sur sa propre personne ce bonheur dont la noble personne dit : " heureux celui qui vit dans l'équanimité et est attentif ". Alors il entre et demeure dans le troisième jhana.
Avec l'abandon du plaisir et de la souffrance, et avec la précédente disparition de joie et peine, il entre et demeure dans le quatrième jhana qui n'a ni douleur ni plaisir et possède la pureté de l'esprit grâce à l'équanimité.
Amis, telle est la Concentration Juste.


0 amis tel est la Noble Vérité du Sentier menant à la cessation de la souffrance.

Lire les compléments, cliquez ici.