Les Enseignements du Bouddha

Avertissement et remerciements


Ci-dessous, nous mettons à votre disposition des liens vers des textes sacrés pour les bouddhistes. Ces paroles du Bouddha lisibles en français sont le résultat de très longues heures de travail de beaucoup de personnes depuis de nombreux siècles jusqu'à aujourd'hui, entre autre pour les traductions en français et la mise en ligne sur internet. Ceci a été fait pour permettre aux lecteurs intéressés de connaitre facilement et gratuitement les précieux enseignement du Bouddha. Merci d'avoir le plus grand respect pour ceux-ci. 
Nous dédions tous les mérites de cette action à tous les êtres afin qu'ils atteignent l'éveil et que le Dharma demeure très longtemps. 

Nous remercions tous les sites qui publient ces textes, dont vous trouverez les adresses web à la fin de cette page.

L'histoire du Bouddha et du Bouddhisme


L'éveil De Bouddha par whatifeel


L'historique des Textes du Bouddhisme
Source : Wikipédia

Les différents courants du bouddhisme s'appuient sur de nombreux textes compilés après la mort du Bouddha, celui-ci n'ayant rien écrit. La transmission des paroles du Bouddha s'est faite oralement pendant trois à quatre siècles environ, avant que les suttas du canon pāli ne commencent à être écrits.

La base du canon bouddhique est constituée de textes en pāli, sanscrit, chinois et tibétain ; le bouddhisme au Japon s’appuie aussi de façon importante sur des textes composés en japonais. Les premiers textes bouddhiques furent tout d’abord rédigés en prakrits, langues indo-aryennes vernaculaires proches du sanscrit, dont fait partie le pāli, langue du canon theravada. Les textes du canon mahayana furent rédigés dans une variété de prakrits, puis ultérieurement traduits en une forme hybride de sanscrit. Certains néanmoins furent directement écrits en sanscrit par des philosophes d’origine brahmane comme Nagarjuna, ou dans les grands centres d’études comme Nalanda.

Ils furent par la suite traduits de prakrit ou de sanscrit en chinois à partir du milieu du II ème siècle, puis de prakrit, sanscrit ou chinois en tibétain quelques siècles plus tard. Des apocryphes, commentaires et traités furent rédigés en chinois et tibétain, ainsi qu’en japonais.

Pour en savoir plus, cliquer ici.

Le Canon Pali
Source : Wikipédia


Le canon pāli est la collection de textes du bouddhisme Theravada conservés en langue pāli. Ce canon a été écrit en suivant la tradition orale des textes lors du 4e concile (Ier siècle de notre ère) au Sri Lanka sur des feuilles de palmier. 
Canon Pali s'appelle le Tipitaka : les 3 corbeilles.
Il n'existe malheureusement que peu de traduction en français accessibles en ligne (voir les nom soulignés), sinon c'est en anglais (pas de lien).

1ère corbeille : Vinaya Pitaka, règles pour les moines et les nonnes 

2ème corbeille : Sutta Pitaka, discours attribués au Bouddha :
3ème corbeille : Abhidhamma Pitaka, divers sujets tel philosophie, métaphysique, etc.

  • Abhidhamma du Theravada
  • Dhammasangani, catalogue des phénomènes ;
  • Vibhanga, traitant des agrégats, de la perception ;
  • Kathâvatthu, traité rédigé par Mogalliputa Tissa ;
  • Puggalapannati, description des types de caractères ;
  • Dhatukata ;
  • Yamaka, traitant de questions par doubles réponses ;
  • Le Paṭṭhāna, traitant des relations causales.

Autres textes importants (classement cours

Les fondamentaux de la Voie

La méditation

La perfection de la sagesse - La vacuité
L'Amour-Compassion

Le bonheur et l’apaisement des émotions perturbatrices

Soutra divers

La protection


Adresses des sites en lien ci-dessus